Be Aware of Resume 'Red Flags' August 02 2018

A recent report from Robert Half Canada found that 46% of participants know people who have misrepresented themselves on their job application. The study also includes four main ‘red flags’ employers should be aware of when reviewing resumes:

  • Vagueness: vague language may indicate a lack of experience or direct responsibility. Look out for phrases such as “involved in” and “helped with.”
  • Noise: noisy language and buzz-words could indicate a sign of covering up a lack of familiarity with the job or industry. Look out for phrases such as “best” and “number one.”
  • Inconsistencies: dates not adding up and wild variations in job titles across a candidate’s cover letter versus their resume are examples of inconsistencies. This may be an indication that they are trying to exaggerate their work history.
  • Gaps: if there are long periods of unemployment without explanation, it is recommended that you should flag these for discussion during the interview.

For more information on best practices while recruiting, please view our “Do’s and Don’ts of Recruiting” webinar in the Knowledge section of our website.

Source: HRD Canada  

 

Soyez à l’affût des « signaux d’alarme » dans un curriculum vitae

Un récent rapport de Robert Half Canada a révélé que 46 % des participants connaissaient des personnes qui avaient donné une image faussée d’eux-mêmes sur leur demande d'emploi. L'étude comprend également les quatre principaux « signaux d’alarme » dont les employeurs devraient être conscients lorsqu'ils examinent un curriculum vitae :

  • Le manque de précision : une vague formulation peut indiquer un manque d'expérience ou de responsabilité directe. Soyez à l’affût d’expressions telles que « impliqué dans » et « collaboré à ».
  • Le superflu : un langage superflu et des mots à la mode peuvent indiquer un signe de dissimulation d'un manque de familiarité avec le travail ou l'industrie. Recherchez les expressions telles que « meilleur » et « numéro un ».
  • Les incohérences : les dates qui ne sont pas cumulées et les variations des titres d'emploi dans la lettre de présentation du candidat par rapport à son CV sont des exemples d'incohérences. Cela peut être une indication qu'ils essaient d'exagérer leurs antécédents professionnels.
  • Les écarts : s'il y a de longues périodes de chômage sans explication, il est recommandé de les signaler et d’en discuter lors de l'entrevue.

Pour plus d'informations sur les pratiques exemplaires lors du recrutement, veuillez consulter notre webinaire « À faire et à ne pas faire en matière de recrutement » dans la section Connaissances de notre site Web.

Source : DRH Canada