News

Ontario: Bill 88, the Working for Workers Act, 2022 is now in force April 20 2022

Bill 88 is now in effect and the changes to provincial legislation will impact employers and employees alike. Notable changes include:

  • Requiring employers with 25 or more employees to have a written policy on Electronic Monitoring policy by October 11, 2023; to inform employees if they are being monitored and how the information may be used.
  • A reduction to the qualifying period from 6 to 3 months of continued employment for the Reservist Leave. 
  • Enacts a Digital Platform Workers’ Rights Act, 2022, creating rights for workers who accept work through digital platforms.
  • Excluding certain Business Consultants and Information technology Consultants from ESA entitlements.
  • Amendments to the Occupational Health and Safety Act

Source: Government of Ontario

 

Ontario : Le projet de loi 88, la Loi de 2022 visant à œuvrer pour les travailleurs, est maintenant en vigueur

Le projet de loi 88 est maintenant en vigueur et les changements apportés à la législation provinciale auront un impact sur les employeurs et les employés. Les changements notables sont les suivants :

  • L’obligation pour les employeurs comptant 25 employés ou plus d’avoir une politique écrite sur la surveillance électronique d’ici le 11 octobre 2023 ; d’informer les employés s’ils sont surveillés et comment les informations peuvent être utilisées.
  • Une réduction de la période d’admissibilité de 6 à 3 mois de maintien de l’emploi pour le congé pour réservistes. 
  • Promulgue une Loi sur les droits des travailleurs des plateformes numériques, 2022, créant des droits pour les travailleurs qui acceptent un travail par le biais de plateformes numériques.
  • Exclusion de certains consultants en affaires et en technologies de l’information des droits à la LNE.
  • Modifications de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Source : Gouvernement de l’Ontario

 


Ontario's Upcoming Minimum Wage Increase - October 2022 April 14 2022

The general minimum wage rate in Ontario will increase on October 1, 2022 by 50 cents, which will bring the new rate to $15.50 an hour.

Specialized minimum wage rate increases, as of October 1, 2022 are as follows:

  • Student: $14.60 per hour
  • Hunting, Fishing and Wilderness: $77.60 (rate for working less than five consecutive hours in a day) / $155.25 (rate for working five or more hours in a day whether or not the hours are consecutive)
  • Homeworkers: $17.05 per hour

For more information, please visit: https://www.ontario.ca/document/your-guide-employment-standards-act-0/minimum-wage

Source: Government of Ontario

 

Prochaine augmentation du salaire minimum en Ontario - octobre 2022

Le 1er octobre 2022, le taux général du salaire minimum en Ontario augmentera de 50 cents, ce qui portera le nouveau taux à 15,50 $ l’heure.

Les augmentations des taux de salaire minimum spécialisés, à compter du 1er octobre 2022, sont les suivantes :

  • Étudiant : 14,60 $ l’heure
  • Chasse, pêche et nature sauvage : 77,60 $ (taux pour le travail de moins de cinq heures consécutives dans une journée) /155,25 $ (taux pour le travail de cinq heures ou plus dans une journée, que les heures soient consécutives ou non).
  • Travailleurs à domicile : 17,05 $ de l’heure

Pour plus d’informations, veuillez consulter : https://www.ontario.ca/fr/document/votre-guide-de-la-loi-sur-les-normes-demploi-0/salaire-minimum

Source : Gouvernement de l’Ontario


Ontario: Proposes Bill 88, Ontario Digital Platform Workers' Rights Act, 2022 March 10 2022

The Government of Ontario introduced Bill 88 which, if passed, will make amendments to workplace laws through the Ontario Employment Standards Act and the Ontario Occupational Health and Safety Act. These proposed workplace laws will act as minimum standards for digital platform workers, including:

  • Having a recurring pay period, along with an entitlement to be paid all amounts earned and ‎tips/gratuities collected during a pay period on a recurring payday;
  • There would also be methods of calculating pay;
  • Having minimum wage equal to the general minimum wage payable under the Ontario ‎Employment Standards Act, 2000; ‎
  • Having notice of removal from a digital platform, including a written explanation and an ‎entitlement to two weeks’ notice of any suspension of 24 hours or longer;‎
  • Being free from reprisal. ‎ The new Ontario Digital Platform Workers' Rights Act, 2022would also require digital platform ‎operators to record and retain certain information concerning each worker who accesses the ‎digital platform to accept or decline to perform digital platform work
  • Impose a requirement to have a written policy on Electronic Monitoring;
  • Expand entitlements to reservist leaves of absence, including by broadening the reasons ‎for taking a reservist leave of absence and reducing the eligibility period to completion ‎of three months of continuous employment.

Source: Government of Ontario

To Learn More: https://www.ola.org/en/legislative-business/bills/parliament-42/session-2/bill-88

 

L’Ontario propose le projet de loi 88, la Loi de 2022 sur les droits des travailleurs de plateformes numériques

Le gouvernement de l’Ontario a présenté le projet de loi 88 qui, s’il est adopté, apportera des modifications aux lois sur le lieu de travail par le biais de la Loi de 2000 sur les normes d’emploi de l’Ontario et de la Loi sur la santé et la sécurité au travail de l’Ontario. Ces lois proposées sur le lieu de travail serviront de normes minimales pour les travailleurs des plateformes numériques, notamment :  

  • le droit à une période de paie répétitive, ainsi que le droit aux sommes gagnées et aux pourboires ou autres gratifications perçus au cours d’une période de paie à une journée de paie répétitive ;
  • Il y aurait également des méthodes de calcul de la rémunération ;
  • un salaire minimum égal au salaire minimum général payable en vertu de la Loi de 2000 sur les normes d’emploi de l’Ontario ; ‎
  • un préavis de retrait d’une plateforme numérique, y compris une explication écrite et le droit à un préavis de deux semaines pour toute suspension de 24 heures ou plus ; ‎
  • être à l’abri de représailles. La nouvelle Loi de 2022 sur les droits des travailleurs des plateformes numériques de l’Ontario exigerait également que les exploitants de plateformes numériques enregistrent et conservent certains renseignements concernant chaque travailleur qui accède à la plateforme numérique pour accepter ou refuser d’effectuer un travail sur la plateforme numérique ;
  • imposer l’obligation d’avoir une politique écrite sur la surveillance électronique ;
  • élargir les droits aux congés de réserviste, notamment en diversifiant les raisons de prendre un congé de réserviste et en réduisant la période d’admissibilité à l’achèvement de trois mois d’emploi continu.

Source : Gouvernement de l’Ontario

Pour en savoir plus : https://www.ola.org/fr/affaires-legislatives/projets-loi/legislature-42/session-2/projet-loi-88#Sched110


Ontario: Paid Infectious Disease Emergency Leave (IDEL) Extension December 15 2021

The government of Ontario has extended the Paid Infectious Emergency Leave until July 31, 2022. Eligible employees are entitled to three (3) paid days for certain reasons related to COVID-19, including:

  • Going to get vaccinated.
  • Going to get a COVID-19 test.
  • Staying home awaiting the results of a COVID-19 test.
  • Being sick with COVID-19.
  • Experiencing a side effect from a COVID-19 vaccination.
  • Having been advised to self-isolate due to COVID-19 by an employer, medical practitioner, or other specified authority.
  • Providing care or support to certain relatives for COVID-19-related reasons.

Source: Government of Ontario

To learn more: https://www.ontario.ca/document/your-guide-employment-standards-act-0/infectious-disease-emergency-leave

 

Ontario : Congé spécial rémunéré en raison d’une maladie infectieuse (IDEL)

Le gouvernement de l’Ontario a prolongé le congé spécial rémunéré en raison d’une maladie infectieuse jusqu’au 31 juillet 2022. Les employés admissibles ont droit à trois (3) jours rémunérés pour certains motifs liés au COVID-19, notamment si :

- ils doivent aller se faire vacciner.

- ils doivent se rendre à un test de dépistage du COVID-19.

- ils doivent rester à la maison en attendant les résultats d’un test COVID-19.

- s’ils ont attrapé le COVID-19

- ils ressentent un effet secondaire d’une vaccination contre le COVID-19.

- un employeur, un médecin ou une autre autorité spécifiée leur ont conseiller de s’auto-isoler à cause du COVID-19 par.

- ils doivent fournir des soins ou un soutien à certains proches pour des raisons liées au COVID-19.

Source : Gouvernement de l’Ontario

Pour en savoir plus : https://www.ontario.ca/fr/document/votre-guide-de-la-loi-sur-les-normes-demploi-0/conge-special-en-raison-une-maladie-infectieuse


Ontario: Working for Workers Act December 08 2021

The Government of Ontario passed Bill 27, the Working for Workers Act, 2021 on November 30, 2021. Bill 27 makes several notable changes to current legislation including the following:

  • The Right to Disconnect
    • Employers who have 25 or more employees as of January 1 in any year are to have a written policy with respect to disconnecting from work in place by March 1 of that year. As a transitional provision, employers who have 25 or more employees on January 1, 2022, will have until June 2, 2022, to have the policy in place.
  • Prohibiting Non-Competes
    • This amendment will ban (with some exception), agreements between an employee and the employer that prohibits employees to work in competition with the employer's business after the employment relationship ends. This amendment is deemed to be effective on October 25, 2021.
  • Licensing System Requirements for Recruiters
    • An amendment to the ESA will require recruiting agencies to have a proper licensing framework in place.
  • Amendment to the Employment Protection for Foreign Nationals Act, 2009
    • An amendment will prohibit recruiters from charging unlawful fees to foreign nationals.
  • Amendment to The Occupational Health and Safety Act
    • An amendment will be made that will require organizations to provide access to the washroom to persons making deliveries to and from the workplace.

 

To learn more: https://news.ontario.ca/en/statement/1001242/ontario-passes-the-working-for-workers-act

 

Ontario : Loi de 2021 visant à œuvrer pour les travailleurs

Le 30 novembre 2021, le gouvernement de l’Ontario adoptait le projet de loi 27, la Loi de 2021 visant à œuvrer pour les travailleurs. Le projet de loi 27 apporte plusieurs changements notables à la législation actuelle, notamment les suivants :

  • Le droit à la déconnexion
    • Les employeurs qui comptent 25 employés ou plus au 1er janvier d’une année donnée doivent avoir mis en place une politique écrite concernant la déconnexion du travail au plus tard le 1er mars de cette même année. À titre de disposition transitoire, les employeurs qui comptent 25 employés ou plus au 1er janvier 2022 auront jusqu’au 2 juin 2022 pour mettre en place cette politique.
  • Interdiction des clauses de non-concurrence.
    • Cet amendement interdira (avec quelques exceptions), les contrats entre un employé et l’employeur qui interdisent aux employés de travailler en concurrence avec l’entreprise de l’employeur après la fin de la relation de travail. Cette modification est réputée entrer en vigueur le 25 octobre 2021.
  • Exigences relatives aux systèmes de permis pour les recruteurs
    • Un amendement à la LSE exigera que les agences de recrutement disposent d’un cadriciel de permis adéquat.
  • Modification à la Loi de 2009 sur la protection des étrangers dans le cadre de l’emploi
    • Un amendement interdira aux recruteurs de facturer des frais illégaux aux ressortissants étrangers.
  • Modification à la Loi sur la santé et la sécurité au travail
    • Un amendement sera apporté qui obligera les organisations à donner accès aux toilettes aux personnes effectuant des livraisons vers et depuis le lieu de travail.

 

Pour plus d’informations : https://news.ontario.ca/fr/statement/1001242/lontario-adopte-la-loi-de-2021-visant-a-oeuvrer-pour-les-travailleurs


Ontario: Working for Workers Act, 2021 November 03 2021

The Government of Ontario has introduced the Working for Workers Act, 2021, that if passed will include eight legislative changes that are said to make Ontario a better place to work and live.

The Act will require businesses with twenty-five or more employees to have “right-to-disconnect” policies in place, ban unfair non-compete agreements, assist with removing barriers such as Canadian experience requirements for internationally trained individuals, require recruiters and temporary help agencies to be licensed, as well as other measures. 

For more information, please visit: https://news.ontario.ca/en/backgrounder/1001032/working-for-workers-act-2021

 

Source: Government of Ontario

 

Ontario : Loi de 2021 visant à œuvrer pour les travailleurs

Le gouvernement de l’Ontario a présenté la Loi de 2021 visant à œuvrer pour les travailleurs qui, si elle est adoptée, comprendra huit changements législatifs qui feront de l’Ontario un meilleur endroit où travailler et vivre.

La Loi exigera des entreprises comptant vingt-cinq employés ou plus qu’elles mettent en place des politiques concernant le « droit à la déconnexion », interdira l’utilisation d’accords de non-concurrence qui empêchent les gens d’explorer d’autres perspectives professionnelles, aidera à éliminer les obstacles tels que les exigences en matière d’expérience au Canada pour les personnes formées à l’étranger, exigera que les recruteurs et les agences de placement temporaire soient titulaires d’un permis, ainsi que d’autres mesures. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter : https://news.ontario.ca/fr/backgrounder/1001032/loi-de-2021-visant-a-oeuvrer-pour-les-travailleurs

 

Source : Gouvernement de l’Ontario


Ontario - Mandatory COVID-19 Vaccination of Long-Term Care Workers October 14 2021

The Government of Ontario has announced that as of November 15, 2021 all in-home staff, support workers, students, and volunteers must be fully vaccinated against COVID-19. Workers who are currently in this sector are required to either be vaccinated or undergo regular testing, as well as attend educational courses on the benefits of immunization. The new mandatory vaccination policy does not include a vaccine or test component.

Source: Government of Ontario

For more information, please visit:  https://news.ontario.ca/en/release/1000917/ontario-taking-additional-steps-to-protect-long-term-care-home-residents

 ______________________________________________________

 

Ontario - Vaccination contre le COVID-19 obligatoire pour les travailleurs du secteur des soins de longue durée

Le gouvernement de l'Ontario a annoncé qu'à compter du 15 novembre 2021, tous les employés de foyers de soins de longue durée, les travailleurs de soutien, les étudiants et les bénévoles devront être entièrement vaccinés contre le COVID-19. Les travailleurs qui travaillent actuellement dans ce secteur sont tenus d'être vaccinés ou de se soumettre à des tests réguliers, ainsi que de suivre des cours éducatifs sur les avantages de l'immunisation. La nouvelle politique de vaccination obligatoire ne comporte pas de volet vaccin ou test.

Source : Gouvernement de l'Ontario

Pour plus d'informations, veuillez consulter : https://news.ontario.ca/fr/release/1000917/lontario-prend-des-mesures-supplementaires-pour-proteger-les-residents-des-foyers-de-soins-de-longue-duree

 


Ontario – Paid Infectious Disease Emergency Leave (IDEL) is Extended September 08 2021

The Ontario Government has extended the COVID-19 paid infectious disease emergency leave (IDEL) until December 31, 2021. The program was set to expire on September 25, 2021.

Ontario employees may be eligible for up to three paid IDEL of up to $200 per day for COVID-19 related reasons.

To learn more about IDEL visit: https://www.ontario.ca/document/your-guide-employment-standards-act-0/infectious-disease-emergency-leave

 

Source: Ontario Government

 ___________________________________________________

 

Ontario - Le Congé spécial en raison d'une maladie infectieuse payé est prolongé

Le gouvernement de l'Ontario a prolongé le Congé spécial en raison d'une maladie infectieuse payé pour la Covid-19 jusqu'au 31 décembre 2021. Le programme devait prendre fin le 25 septembre 2021.

Les employés de l'Ontario peuvent être admissibles à un maximum de trois congés spéciaux payés d'une valeur maximale de 200 $ par jour pour des raisons liées à la COVID-19.

Pour en savoir plus sur le Congé spécial en raison d'une maladie infectieuse payé, visitez le site :  https://www.ontario.ca/fr/document/votre-guide-de-la-loi-sur-les-normes-demploi-0/conge-special-en-raison-une-maladie-infectieuse

 

Source : Gouvernement de l’Ontario


Ontario – Mandatory Vaccination Policies for High-Risk Settings August 25 2021

The Government of Ontario is making vaccination policies mandatory in high-risk settings, which must take effect no later than September 7, 2021. The vaccination policies will include that at a minimum, individuals will be required to prove one of the following:

  • Full vaccination against COVID-19;
  • A medical reason for not being vaccinated against COVID-19; or
  • Completion of a COVID-19 vaccination educational session.

Individuals who do not provide proof of full vaccination against COVID-19 will be required to undertake regular antigen testing.

 

For more information, please visit:

https://news.ontario.ca/en/release/1000750/ontario-makes-covid-19-vaccination-policies-mandatory-for-high-risk-settings

Source: Government of Ontario

___________________________________________________

 

L’Ontario rend obligatoires les politiques de vaccination obligatoires contre la Covid-19 dans les milieux à risque élevé

Le gouvernement de l'Ontario rend obligatoires les politiques de vaccination dans les milieux à risque élevé, qui doivent entrer en vigueur au plus tard le 7 septembre 2021. Les politiques de vaccination comprendront qu'au minimum, les personnes devront prouver l'un des éléments suivants :

  • Une vaccination complète contre la COVID-19 ;
  • Une raison médicale pour ne pas être vacciné contre la COVID-19 ; ou
  • Avoir suivi une session de formation sur la vaccination contre la COVID-19.

Les personnes qui ne fournissent pas la preuve d'une vaccination complète contre le COVID-19 devront se soumettre à des tests antigéniques réguliers.

 

Pour plus d'informations, veuillez consulter :

https://news.ontario.ca/fr/release/1000750/lontario-rend-obligatoires-les-politiques-de-vaccination-contre-la-covid-19-dans-les-milieux-a-risque-eleve

Source : Gouvernement de l'Ontario


Upcoming Minimum Wage Increase in Ontario August 04 2021

The Government of Ontario has announced that the minimum wage rates will be increasing on October 1, 2021. With an increase of 10 cents, the new rate will be $14.35 an hour.  Specialized minimum wage rates will also take effect on October 1, 2021.

 

To see a full list of affected minimum wage rate categories or to learn more, please visit: https://www.ontario.ca/document/your-guide-employment-standards-act-0/minimum-wage#:~:text=Minimum%20wage%20rates,rate%20to%20%2414.35%20an%20hour.


Update to Ontario’s COVID-19 Screening Tool July 09 2021

Ontario’s COVID-19 Screening Tool for Businesses and Organizations has been updated, effective June 30th, 2021. Businesses or organizations permitted to be open must ensure that workers, whether or not they have been vaccinated, are actively screened for COVID-19 before they go to work or start their shift each day.

Amendments to the screening tool reflect updates to travel restrictions, vaccination rates, and rapid/home-based tests.

For the most recent version, please visit: https://covid-19.ontario.ca/covid19-cms-assets/2021-07/Screening%20Worker%20v7%20Jun30Final.pdf

Source: Government of Ontario

 

Mises à jour de l’outil de dépistage COVID-19 en Ontario

L’outil de dépistage du COVID-19 pour les entreprises et les organisations ontariennes a été révisé et est entré en vigueur le 30 juin 2021. Les entreprises ou organisations autorisées à être ouvertes doivent s’assurer que les travailleurs et travailleuses, vaccinés ou non, subissent un dépistage actif du COVID-19 avant de se rendre au travail ou de commencer leur quart de travail chaque jour.

Les modifications apportées à l’outil de dépistage reflètent les mises à jour des restrictions de voyage, des taux de vaccination et des tests rapides et à domicile.

Pour obtenir la version la plus récente, veuillez consulter le site : https://covid-19.ontario.ca/covid19-cms-assets/2021-07/Screening%20Worker%20v7%20Jun30Final.pdf 

Source : Gouvernement de l’Ontario


Ontario: Amendments to the Notice and Reporting Requirements under the OHSA June 30 2021

The Ontario Government has filed amendments to the Occupational Health and Safety Act regarding the reporting of workplace accidents under regulation 0. Reg. 420/21 (Notices and Reports Under Sections 51 to 53.1 of the Act – Fatalities, Critical Injuries, Occupational Illnesses and Other Incidents), effective July 1st, 2021.

Notable changes include:

  • consolidating the notice of death or critical injury requirements
  • updating the definition of “critically injured”
  • updating retention of copy or written notice requirements
  • updating written reports or notice requirements

 Amendments to the Industrial Establishments, 0. Reg. 434/21 (Industrial Establishments), will come into effect on January 1, 2022.

Please visit the “Laws” section for more information.

Source: Government of Ontario


New Ontario Divisional Court Decision Regarding Severance Pay June 23 2021

The Ontario Divisional Court’s recent decision in the Doug Hawkes v. Max Aicher (North America) Limited, (“Hawkes”) case finds that severance pay calculations may be not restricted to Ontario payroll.

The finding in this case contradicts previous decisions from the Ontario Labour Board where only Ontario payroll was used to calculate the $2.5 million threshold.

This new decision means that Ontario employers that have operations outside of the province or are related to other companies will need to consider their global payroll when determining severance pay obligations.

For more information on employment legislation in your area, please refer to our Laws tab or submit a ticket through the OnDemand portal.

Source: Lexology


Extension of Ontario’s Infectious Disease Emergency Leave June 09 2021

In response to the COVID-19 pandemic, the Ontario government has extended the Infectious Disease Emergency Leave until September 25, 2021.

Prior to this extension, employees who were deemed to have been on Infectious Disease Emergency Leave would have reverted back to temporary layoff as of July 3, 2021.

Read more here: https://www.ontario.ca/document/your-guide-employment-standards-act-0/infectious-disease-emergency-leave

 

Prolongation du congé spécial en raison d’une maladie infectieuse en Ontario

En réaction à la pandémie de COVID-19, le gouvernement de l'Ontario a prolongé le congé spécial en raison d’une maladie infectieuse jusqu'au 25 septembre 2021.

Avant cette prolongation, les employés qui étaient réputés avoir été en congé spécial pour raison d’une maladie infectieuse auraient été remis en disponibilité temporaire à compter du 3 juillet 2021.

Plus d'infos ici : https://www.ontario.ca/fr/document/votre-guide-de-la-loi-sur-les-normes-demploi-0/conge-special-en-raison-une-maladie-infectieuse

 


Ontario COVID-19 Worker Income Protection Benefit April 29 2021

On April 29, 2021, the Ontario Government will introduce the COVID-19 Putting Workers First Act, which would require employers to provide employees with up to three days of paid leave because of certain reasons related to COVID-19.

If the legislation is passed, employers will be required to pay employees up to $200 a day for up to three days. The three days would not need to be taken consecutively.

For more information, please visit: https://www.ontario.ca/page/covid-19-worker-income-protection-benefit

Ontario Court of Appeal Decision - Termination Notice Included for Dependent Contractor February 05 2020

In a recent decision by the Ontario Court of Appeal, confirmation has been provided that time spent working as a dependent contractor may be included when calculating notice of termination for contractors turned employees when they are terminated without cause.

In the case, Cormier v. 1772887 Ontario Limited (St. Joseph Communications), the individual was hired in 1994 to work for the company as a freelance wardrobe stylist. A written agreement was not created. The stylist spent most of the next ten years working full-time and exclusively for the company. In 2004, a written contract was provided to the stylist to officially hire them on as an employee. The contract included termination language and an official start date of 2004 in regards to calculating years of service. The employee was terminated thirteen years later without cause and provided with termination pay calculated based on thirteen years. The employee argued that she was entitled to the full twenty-three years she spent with the company.

The judge stated that dependent contractors are entitled to reasonable notice when terminated without cause. Further, the judge stated that it would be wrong to ignore the first ten years of service even if the employee was an independent contractor. The employee was awarded twenty-one months’ pay in lieu of notice. The judge’s decision was upheld in appeal court.

To mitigate future risks, employers moving a contractor to an employee should ensure that there is a signed contract in place that clearly limits termination entitlements.

To view Ontario’s Employment Standards Act, or employment legislation in your jurisdiction, please navigate to our Laws tab.

Source: Fasken

 

Décision de la Cour d’appel de l’Ontario — Avis de cessation d’emploi d’un entrepreneur dépendant

Dans une décision récente de la Cour d’appel de l’Ontario, il a été confirmé que le temps passé à travailler comme entrepreneur dépendant peut être inclus dans le calcul de l’avis de cessation d’emploi pour les entrepreneurs devenus employés lorsqu’ils sont congédiés sans motif.

Dans l’affaire Cormier c. 1772887 Ontario Limited (St. Joseph Communications), la personne a été embauchée en 1994 pour travailler pour l’entreprise à titre de styliste vestimentaire indépendante. Une entente écrite n’a pas été créée. La styliste a passé la plus grande partie des dix années suivantes à travailler à temps plein et exclusivement pour l’entreprise. En 2004, une entente écrite a été fournie à la styliste lors de son embauche officielle en tant qu’employée. L’entente comprenait le libellé en cas de cessation d’emploi et l’année 2004 comme date d’embauche officielle en ce qui concerne le calcul des années de service. L’employée a été congédiée sans motif treize ans plus tard et a reçu une indemnité de départ calculée sur la base de treize ans. L’employée a soutenu qu’elle avait droit aux vingt-trois années qu’elle avait passées au service de l’entreprise.

Le juge a déclaré que les entrepreneurs dépendants ont droit à un préavis raisonnable lorsqu’ils sont congédiés sans motif. De plus, le juge a déclaré que l’on aurait tort d’ignorer les dix premières années de service, même si l’employée était une entrepreneure indépendante. L’employée a donc eu droit à vingt et un mois de salaire en guise d’avis de cessation d’emploi. La décision du juge a été confirmée en cour d’appel.

Pour atténuer les risques futurs, les employeurs qui embauchent un entrepreneur comme employé devraient s’assurer d’avoir une entente signée en place qui limite clairement les indemnités de cessation d’emploi.

Pour consulter la Loi sur les normes d’emploi de l’Ontario ou la législation sur l’emploi de votre province ou territoire, veuillez accéder à notre onglet Lois.

Source : Fasken


Equal Pay for Equal Work Effective April 1, 2018 April 02 2018

Employers in Ontario should be aware that effective April 1, 2018 employees, regardless of status (FT, PT, Casual, etc.), are entitled to receive the same rate of pay when:

  • They perform substantially the same kind of work in the same establishment;
  • Their performance requires substantially the same skill, effort, and responsibility; and
  • Their work is performed under similar working conditions.

Temporary help agency employees doing the same job as permanent employees at the agencies’ client companies must also receive equal pay.

With that said, employers will be exempt from the new equal pay for equal work rules if the difference in wage is made based on a merit system or seniority system, systems that measure earnings by quantity or quality of production, or other bona fide factors (gender and employment status will not qualify).

RAPPEL: À travail égal salaire égal à compter du 1er avril

Les employeurs de l'Ontario doivent savoir qu’à compter du 1er avril 2018, les employés, peu importe leur situation d’emploi (temps plein, temps partiel, occasionnel, etc.), ont le droit de recevoir les mêmes taux de rémunération quand :

  • Ils effectuent substantiellement le même type de travail dans le même établissement;
  • Leur performance exige sensiblement les mêmes compétences, efforts et responsabilités; et
  • Leur travail est effectué dans des conditions de travail similaires.

Les employés d'agences de placement temporaire qui font le même travail que les employés permanents des entreprises clientes des agences doivent également recevoir un salaire égal.

Cela dit, les employeurs seront exemptés des nouvelles règles en matière d’égalité salariale si la différence de salaire est basée sur des critères d’ancienneté ou de mérite, des systèmes qui mesurent les gains par quantité ou qualité de production ou d'autres facteurs de bonne foi (le genre et la situation d’emploi ne seront pas admissibles).


Ontario to Introduce New “Pay Transparency” Bill March 07 2018

The Ontario government unveiled a new bill that, if passed, would introduce new recruiting requirements aimed at reducing gender-based wage discrimination.

The new bill would require that publically advertised job postings include a salary range. Further, employer would now be barred from asking questions about an employee’s, or prospective employee’s, past compensation. Lastly, the bill would also prohibit employers from punishing employees for discussing or disclosing their compensation with others.

At first, these new rules would only apply to Ontario’s public service employers. Gradually, the new rules would be phased in to include employers with more than 500 employees; then, employers with more than 250 employees.

The new legislation will also include new tools to aid employers in tracking and reporting compensation gaps in their organization based gender and other characteristics.

We will continue to report on this story as it develops.

 

L'Ontario pourrait adopter un nouveau projet de loi sur « l’équité salariale homme-femme »

Le gouvernement de l'Ontario a dévoilé un nouveau projet de loi qui, s'il est adopté, créera de nouvelles exigences en matière de recrutement ayant pour but de réduire la discrimination salariale en fonction du sexe.

Le nouveau projet de loi exigerait que les offres d'emploi annoncées publiquement comprennent une échelle salariale. De plus, l’employeur ne serait plus autorisé à poser des questions sur la rémunération antérieure d'un employé ou d'un employé éventuel. Enfin, le projet de loi interdirait également aux employeurs de pénaliser les employés pour avoir discuté ou révélé leur rémunération avec d'autres.

Tout d’abord, ces nouvelles règles ne s'appliqueraient qu'aux employeurs de la fonction publique de l'Ontario. Graduellement, les nouvelles règles seraient introduites progressivement pour inclure les sociétés comptant plus de 500 employés, puis les employeurs avec plus de 250 employés.

La nouvelle législation comprendra également de nouveaux outils pour aider les employeurs à effectuer le suivi et à signaler les écarts de rémunération en fonction du sexe et autres caractéristiques dans leur organisation.

Nous vous tiendrons au courant des développements au fur et à mesure qu’ils se produisent.


Ontario Seeks input on Safety Training for Construction Workers May 18 2016

The Ontarian government has proposed an amendment to the Occupational Health and Safety Act. If approved, changes to the regulations governing awareness training will require workers performing construction work to undergo new, additional safety training; a Construction Hazard Awareness Training program. 

Currently, Ontario is seeking feedback on a proposal that outlines two different possible approaches to the training program. The end goal of the program is to ensure that construction workers receive awareness training regarding hazards common to their workplace. 

Coverage will continue as the news develops.

 

L’Ontario sollicite des commentaires sur la formation en matière de sécurité pour les travailleurs de la construction 

Le gouvernement ontarien a proposé une modification de la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Si elle est adoptée, le changement apporté à la réglementation en matière de sensibilisation du personnel exigera que les travailleurs effectuant des travaux de construction terminent une nouvelle formation complémentaire en sécurité; un programme de Formation de sensibilisation aux risques de la construction. 

Actuellement, l’Ontario cherche à recevoir une rétroaction sur une proposition qui énonce deux différentes approches possibles au programme de formation. L’objectif final du programme est d’assurer que les travailleurs de la construction reçoivent une formation de sensibilisation aux risques communs dans leur lieu de travail.

D’autres informations vous seront fournies au fur et à mesure qu’elles seront disponibles.


A New Health and Safety Checklist for Ontario Employers April 27 2016

The Ontario Ministry of Labour has developed an interactive form for employers in Ontario. The checklist is designed to help employers understand their obligations with respect to health and safety legislation in Ontario.

After indicating how many employees are in the workplace (1-5, 6-19, or 20+), users of the form will be prompted to answer a variety of questions broken down into the following categories:

  • Roles and Responsibilities
  • Reporting and Records Management
  • Workplace Hazards
  • Instruction and Training

The intended use for this tool is for employers to perform self-evaluations in order to determine whether or not they are in compliance with the Occupational Health and Safety Act.

If you would like to use the checklist yourself, you can find it by searching “Health and Safety Checklist” in our Laws section.

 

Une nouvelle liste de vérification de la santé et de la sécurité à l’intention des employeurs de l'Ontario

Le ministère du Travail de l'Ontario a mis au point un formulaire interactif pour les employeurs de l'Ontario. La liste de vérification est conçue pour aider les employeurs à comprendre leurs obligations en ce qui concerne la législation en matière de santé et de sécurité en Ontario.

Après avoir indiqué combien d'employés compte  l’entreprise (1-5, 6-19 ou 20 et +), les utilisateurs du formulaire devront  répondre à diverses questions réparties dans les catégories suivantes :

  • Rôles et responsabilités
  • Rapports et gestion des documents
  • Dangers en milieu de travail
  • Instruction et formation

Cet outil permet aux employeurs de procéder à des auto-évaluations afin de déterminer s’ils respectent ou non la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Si vous souhaitez utiliser vous-même cette liste de contrôle, vous la trouverez en cherchant « Liste de contrôle en matière de santé et de sécurité » dans notre section Lois.


Ontario – Workplace Blitzes April 20 2016

As part of the commitment to protecting vulnerable workers, the Government of Ontario will be launching more than 20 workplaces blitzes across the province. The blitzes will occur between May 2, 2016 and March 31, 2017. Ministry of Labour employment officers will be visiting retail stores, food services, construction sites and mines to conduct investigations in search of potential violations of the Employment Standards Act and the Occupational Health and Safety Act.

 

Ontario – Campagnes-éclair en milieu de travail

Dans le cadre de son engagement à la protection des travailleurs vulnérables, le gouvernement de l'Ontario mènera une vingtaine de campagnes-éclair dans des lieux de travail à travers la province. Les campagnes-éclair se tiendront du 2 mai 2016 au 31 mars 2017. Les agents du ministère du Travail visiteront des magasins de détail, des services alimentaires, des chantiers de construction et des mines pour effectuer des enquêtes en vue de déterminer si des infractions à la Loi sur les normes d’emploi et à la Loi sur la santé et la sécurité au travail sont commises.


Ontario – Seeking to Strengthen Smoking and Vaping Legislation March 16 2016

Ontario is seeking to make some changes to regulations made under the Smoke-Free Ontario Act and Electronic Cigarettes Act. The aim of these changes is to help lower the risks associated with second-hand smoke to non-smokers, whether from tobacco product or medical marijuana. The proposed changes will regulate the use, sale display and promotion on electronic cigarettes. The amendments to the Smoke-free Ontario Act and the Electronic Cigarettes Act, if passed, would:

  • Expand “no smoking rules” to apply to medical marijuana.
  • Prohibit the use of e-cigarettes and the smoking and vaping of medical marijuana in all enclosed public places, enclosed workplaces, and other specified outdoor areas.
  • Permit parents, guardians and caregivers to supply e-cigarettes to minors for medical marijuana purposes.
  • Expand the list of places where e-cigarettes are prohibited for sale.
  • Expand the definition of “e-cigarettes” to include “e-substance”.
  • Establish rules for the display and promotion of e-cigarettes in places where they are sold and prohibit the testing of e-cigarettes where they are sold.

Take a look in our Laws section for a copy of the Smoke-Free Ontario Act and the Electronic Cigarettes Act, 2015.

 

Ontario – Renforcement des lois sur le tabagisme et le vapotage

L'Ontario envisage d’apporter des modifications aux règlements découlant de la Loi favorisant un Ontario sans fumée et la Loi sur les cigarettes électroniques. Le but de ces changements est d'aider à diminuer les risques associés à la fumée secondaire pour les non-fumeurs,  qu’ils soient liés aux produits du tabac ou à la marijuana médicale. Les modifications proposées vont réglementer l'utilisation, l'étalage et la promotion des cigarettes électroniques. Les amendements à la Loi favorisant un Ontario sans fumée et à la Loi sur les cigarettes électroniques, s’ils sont adoptés, sont les suivants :

  • Élargir les « règles anti-tabagisme » pour qu’elles s’appliquent à la marijuana médicale.
  • Interdire l'utilisation des cigarettes électroniques et des vaporisateurs pour la consommation de marijuana médicale dans tous les lieux publics clos et lieux de travail clos, ainsi que dans d'autres espaces extérieurs spécifiés;
  • Autoriser les parents, les tuteurs légaux et les aidants à fournir des cigarettes électroniques aux mineurs pour la consommation de marijuana médicale;
  • Agrandir la liste d'endroits où il est interdit de vendre des cigarettes électroniques;
  • Élargir la définition de « cigarette électronique » de manière à inclure les substances connexes;
  • Établir des règlements relativement à l'étalage et à la promotion des cigarettes électroniques et aux essais dans les commerces qui vendent des cigarettes électroniques.

Jetez un coup d’œil à notre section Lois pour obtenir un exemplaire de la Loi favorisant un Ontario sans fumée et la Loi de 2015 sur les cigarettes électroniques.

 


Ontario – Introducing PTSD Legislation February 24 2016

The Ontario government introduced Bill 163 – Supporting Ontario’s First Responders Act (Post-traumatic Stress Disorder) on Feb. 18, 2016. If the bill is passed, it will amend the Workplace Safety and Insurance Act to provide an entitlement to benefits for first responders who are diagnosed with post-traumatic stress disorder (PTSD). If passed, the bill will apply to the following workers:

- Full-time firefighters
- Part-time firefighter
- Volunteer firefighters
- Fire investigators
- Police officers
- Members of First Nations emergency response teams
- Paramedics
- Emergency medical attendants
- Communications officers
- Workers in a correctional institute
- Workers in a place of secure custody or place of secure temporary detention
- Workers whose duties include dispatching the workers described in paragraphs 1-5 (section 2 of Bill 163).

 

L’Ontario dépose un projet de loi  relativement à l’état de stress post-traumatique

Le 18 février 2015, le gouvernement de l’Ontario déposait le Projet de loi 163 – Loi de 2016 d’appui aux premiers intervenants de l’Ontario (état de stress post-traumatique). S’il est adopté, il modifiera la Loi sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail et donnera droit aux premiers intervenants atteints d'un état de stress post-traumatique (ESPT) de recevoir des prestations. S’il est adopté,  le projet de loi s’appliquera aux travailleurs suivants :

  • Les pompiers à temps plein
  • Les pompiers à temps partiel
  • Les pompiers volontaires
  • Les enquêteurs sur les incendies
  • Les agents de police
  • Les membres d’une équipe d’intervention d’urgence des Premières Nations
  • Les auxiliaires médicaux
  • Les ambulanciers
  • Les agents de répartition
  • Les travailleurs d’un établissement correctionnel
  • Les travailleurs d’un lieu de garde en milieu fermé ou d’un lieu de détention provisoire en milieu fermé
  • Les travailleurs dont les fonctions comprennent la répartition des personnes visées aux dispositions 1 à 5 (Article 2 du Projet de loi 163).

Ontario: New Clinic for Workplace Injuries Opens in Ottawa February 10 2016

January 21st saw the grand opening of a new clinic in Ottawa aimed at treating incidences of workplace injury and disease within the province. The new clinic now offers clinical, diagnostic, and preventive services for workers living in eastern Ontario. Any worker suffering from occupational illness or injury can access these by contacting the Occupational Health Clinics for Ontario Workers.

The Ontarian government is said to be providing approximately $777,000 in initial funding, with ongoing support planned for subsequent years.

With this newest opening, the number of OHCOW run clinics in the province has increased to seven. OHCOW clinics can now be found in:

  • Ottawa, serving the eastern region
  • Sudbury, serving the northern region
  • Thunder Bay, serving the north—western region
  • Sarnia, serving the south-western region
  • Windsor, also serving the south-western region
  • Hamilton, serving the southern region
  • Toronto, serving the central region

L'Ontario ouvre une nouvelle clinique desservant les travailleurs blessés à Ottawa

Le 21 janvier dernier, une toute nouvelle clinique était inaugurée à Ottawa pour traiter les cas d'accident du travail et de maladies professionnelles dans la province. La nouvelle clinique offre maintenant des services cliniques, de diagnostics et de prévention pour les travailleurs vivant dans l'est ontarien. Tout travailleur qui a été victime d’une maladie professionnelle ou d'un accident au travail peut y accéder en communiquant avec les Centres de santé des travailleurs de l'Ontario.

Le gouvernement ontarien est censé fournir environ  777 000 $ en financement initial, avec un soutien continu prévu pour les années subséquentes.

Avec cette nouvelle ouverture, la province compte désormais sept cliniques exploitées par les CSTO. Ces cliniques sont situées dans les villes suivantes :

  • Ottawa, qui dessert la région de l'est
  • Sudbury, qui dessert la région du nord
  • Thunder Bay, desservant le nord — la région de l'ouest
  • Sarnia, desservant la région du sud-ouest
  • Windsor, desservant également la région du sud-ouest
  • Hamilton, qui dessert la région du sud
  • Toronto, qui dessert la région du centre