News

Temporary Income Supports Ending May 7, 2022 April 27 2022

As of May 7, 2022, Canadians will no longer have access to the Canada Worker Lockdown Benefit (CWLB), Canada Recovery Sickness Benefit (CRSB), and the Canada Recovery Caregiving Benefit (CRCB). These temporary income supports were designed to assist Canadians who were unable to work due to a COVID-19 lockdown, who were unable to work due to COVID-19 related illness or isolation, and who were unable to work due to childcare or family supervisory care needs.

Source: Government of Canada

To learn more:

(1) https://www.canada.ca/en/revenue-agency/services/benefits/worker-lockdown-benefit.html

(2) https://www.canada.ca/en/revenue-agency/services/benefits/recovery-sickness-benefit.html

(3) https://www.canada.ca/en/revenue-agency/services/benefits/recovery-caregiving-benefit.html

 

Fin du soutien temporaire au revenu le 7 mai 2022

À compter du 7 mai 2022, les Canadiens n’auront plus accès à la Prestation canadienne pour les travailleurs en cas de confinement (PCTCC), à la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) et à la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA). Ces mesures temporaires de soutien du revenu ont été conçues pour aider les Canadiens qui étaient incapables de travailler en raison d’un confinement, d’une maladie ou d’un isolement en lien avec la COVID-19, et qui étaient incapables de travailler en raison de besoins en matière de garde d’enfants ou de soins de supervision familiale.

Source : Gouvernement du Canada

Pour en savoir plus :

(1) https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/prestation-travailleurs-confinement.html

(2) https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/prestation-maladie-relance-economique.html

(3) https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/prestation-relance-economique-proches-aidants.html


Manitoba – Government proposing changes to the Employment Standards Code December 16 2015

The Manitoba Government will be introducing proposed changes to the Employment Standards Code. These proposed changes would grant victims of domestic violence the right to a job-protected leave of absence.

The proposed legislation would provide victims of domestic violence:

  • Up to 10 days to use intermittently or in consecutive days within a 52 week period, as needed; and
  • An additional continuous period of leave of up to 17 weeks within a 52 week period.

This proposed change would also provide for leave for employees to deal with a long-term illness/injury, as well as extend the compassionate care leave for workers who need time off to care for a loved one.

We will provide updates as more information arises.

 

Manitoba – le gouvernement propose des modifications au Code des normes d'emploi

Le gouvernement du Manitoba apportera les modifications proposes au Code des normes d'emploi. Ces changements proposés accorderaient aux victimes de violence conjugale le droit à un congé avec protection d'emploi.

La législation proposée accorderait aux victimes de violence conjugale :

  • Jusqu'à 10 jours à utiliser par intermittence ou de manière consécutive par période de 52 semaines, au besoin; et
  • Une période de congé continue supplémentaire de jusqu'à 17 semaines par période de 52 semaines.

Cette modification proposée permettrait également aux employés de prendre congé pour faire face à une maladie ou une blessure à long terme, mais aussi de prolonger le congé de compassion pour les employés qui ont besoin de temps pour s'occuper d'un proche.

Nous vous fournirons des mises à jour au fur et à mesure que d’autres informations seront disponibles.


Ontario Adds New Protections for Precarious and Foreign Workers December 02 2015

On November 20th, 2015, the Employment Standards Act was amended with the goal of providing additional protection for precarious and foreign workers employed within the province.

Precarious employment refers to work that is temporary, done on a part-time basis, or fluctuates according the season. Under the new amendment, employees hired through temp agencies will have greater recourse in recovering unpaid wages.

Foreign nationals seeking employment through the immigration or foreign temporary employee programs are likewise subject to new protections. Recruiters and employers are not permitted to take passports or work permits belonging to foreign workers; nor are they permitted to directly or indirectly charge such workers for goods, benefits, recruitment, or placement costs.

L'Ontario ajoute de nouvelles protections pour les travailleurs précaires et étrangers

Le 20 novembre 2015, la Loi sur les normes d’emploi a été modifiée dans le but de fournir une protection supplémentaire aux travailleurs précaires et étrangers dans la province.

Un emploi précaire fait référence au travail temporaire, effectué à temps partiel, ou qui fluctue selon la saison. En vertu du nouvel amendement, les employés embauchés par les agences de placement temporaire auront davantage de recours pour recouvrer les salaires impayés.

Les ressortissants étrangers qui cherchent un emploi par le biais de programmes d'immigration ou s’adressant aux travailleurs étrangers temporaires sont également soumis à de nouvelles protections. Les employeurs et les recruteurs ne sont pas autorisés à prendre les passeports ou les permis de travail appartenant à des travailleurs étrangers, ni de leur réclamer, directement ou indirectement, des frais pour des biens ou des avantages, ou des coûts de recrutement ou de placement.