News

Oct 1: Minimum Wage Increases for Ontario, Manitoba, and Saskatchewan September 24 2020

Oct 1: Minimum Wage Increases for Ontario, Manitoba, and Saskatchewan

 Ontario:

On October 1st, 2020, Ontario’s minimum wage will increase by 25 cents. The wage increase means that employees earning minimum wage are now entitled to receive $14.25 an hour, up from the current $14.00 an hour rate. Under the Making Ontario Open for Business Act this increase is tied to the Ontario Consumer Price Index for 2020. Increases to the minimum wage may be expected on October 1 annually, and the province indicates that any increases will be announced on or before April 1 of every year.

 Manitoba:

On October 1st, 2020, Manitoba will be increasing its minimum wage by 25 cents. The wage increase means that employees earning minimum wage are now entitled to $11.90 per hour, up from the current $11.65. The increase is based on Manitoba’s 2019 inflation rate of 2.2 per cent, rounding up to the nearest five cents.

Saskatchewan:

On October 1st, 2020, Saskatchewan’s general minimum wage will increase by 13 cents. The wage increase means that employees earning minimum wage are now entitled to receive $11.45 an hour, up from the current $11.32 an hour rate. This increase was calculated based on an indexation formula used by the province since 2011. The formula takes into account the Consumer Price Index and Average Hourly Wage for Saskatchewan, and is updated annually.


To view minimum wage legislation in your jurisdiction, please refer to the Laws tab.

Source: Government of Ontario, Manitoba, and Saskatchewan

 

1er octobre : Augmentations du salaire minimum pour l'Ontario, le Manitoba et la Saskatchewan

 Ontario :

Le 1er octobre 2020, le salaire minimum de l'Ontario augmentera de 25 cents. Cette augmentation signifie que les employés qui gagnent le salaire minimum ont désormais droit à 14,25 $ de l'heure, contre 14 $ actuellement. En vertu de la Loi de 2018 pour un Ontario ouvert aux affaires, cette augmentation est liée à l'indice des prix à la consommation de l'Ontario pour 2020. Des augmentations du salaire minimum peuvent être attendues le 1er octobre de chaque année, et la province indique que toute augmentation sera annoncée au plus tard le 1er avril de chaque année.

Manitoba :

Le 1er octobre 2020, le Manitoba augmentera son salaire minimum de 25 cents. Cette augmentation signifie que les employés qui gagnent le salaire minimum ont désormais droit à 11,90 $ de l'heure, contre 11,65 $ actuellement. L'augmentation est basée sur le taux d'inflation de 2,2 % au Manitoba en 2019, arrondi aux cinq cents les plus près.

Saskatchewan :

Le 1er octobre 2020, le salaire minimum général de la Saskatchewan augmentera de 13 cents. Cette augmentation signifie que les employés qui gagnent le salaire minimum ont désormais droit à 11,45 dollars de l'heure, contre 11,32 dollars de l'heure actuellement. Cette augmentation a été calculée sur la base d'une formule d'indexation utilisée par la province depuis 2011. Cette formule tient compte de l'indice des prix à la consommation et du salaire horaire moyen de la Saskatchewan, et est mise à jour chaque année.

Pour consulter la législation sur le salaire minimum dans votre juridiction, veuillez vous référer à l'onglet Lois.

Source : Gouvernement de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan

 


Ontario to Introduce New “Pay Transparency” Bill March 07 2018

The Ontario government unveiled a new bill that, if passed, would introduce new recruiting requirements aimed at reducing gender-based wage discrimination.

The new bill would require that publically advertised job postings include a salary range. Further, employer would now be barred from asking questions about an employee’s, or prospective employee’s, past compensation. Lastly, the bill would also prohibit employers from punishing employees for discussing or disclosing their compensation with others.

At first, these new rules would only apply to Ontario’s public service employers. Gradually, the new rules would be phased in to include employers with more than 500 employees; then, employers with more than 250 employees.

The new legislation will also include new tools to aid employers in tracking and reporting compensation gaps in their organization based gender and other characteristics.

We will continue to report on this story as it develops.

 

L'Ontario pourrait adopter un nouveau projet de loi sur « l’équité salariale homme-femme »

Le gouvernement de l'Ontario a dévoilé un nouveau projet de loi qui, s'il est adopté, créera de nouvelles exigences en matière de recrutement ayant pour but de réduire la discrimination salariale en fonction du sexe.

Le nouveau projet de loi exigerait que les offres d'emploi annoncées publiquement comprennent une échelle salariale. De plus, l’employeur ne serait plus autorisé à poser des questions sur la rémunération antérieure d'un employé ou d'un employé éventuel. Enfin, le projet de loi interdirait également aux employeurs de pénaliser les employés pour avoir discuté ou révélé leur rémunération avec d'autres.

Tout d’abord, ces nouvelles règles ne s'appliqueraient qu'aux employeurs de la fonction publique de l'Ontario. Graduellement, les nouvelles règles seraient introduites progressivement pour inclure les sociétés comptant plus de 500 employés, puis les employeurs avec plus de 250 employés.

La nouvelle législation comprendra également de nouveaux outils pour aider les employeurs à effectuer le suivi et à signaler les écarts de rémunération en fonction du sexe et autres caractéristiques dans leur organisation.

Nous vous tiendrons au courant des développements au fur et à mesure qu’ils se produisent.


British Columbia Expects To Continue Minimum Wage Increase This Year April 06 2016

In a statement issues on Friday, March 25, 2016, Minister Shirley Bond announced the B.C. Government expectations in relation to the provincial Minimum Wage. As the Minister of Jobs, Tourism, and Skills Training and Minister responsible for Labour, Bond declared the Province’s intention to “keep [the wage rate] in line with [the province’s] overall economic growth”.

 

Bond declared that the Ministry of Jobs, Tourism, and Skills Training anticipates announcing a new Minimum Wage in spring, with change to officially take effect on September 15th of 2016.

 

British Columbia’s current Minimum Wage rate sits at $10.45 after increasing from $10.25 in September of the previous year. Currently, British Columbia’s wage rate is among the lowest in the country; the only province with a lower rate being New Brunswick ($10.30).

 

La Colombie-Britannique prévoit poursuivre l’augmentation du salaire minimum cette année

 

Dans une déclaration publiée vendredi le 25 mars 2016, la ministre Shirley Bond a annoncé les attentes du gouvernement de la Colombie-Britannique en ce qui concerne le salaire minimum provincial. En tant que ministre de l'Emploi, du Tourisme et de la Formation des compétences, et ministre responsable du Travail, Shirley Bond a déclaré l'intention de la province de « maintenir [le taux salarial] conforme à la croissance économique globale de la province. »

 

Mme Bond a déclaré que le ministère de l'Emploi, du Tourisme et de la Formation des compétences prévoit annoncer un nouveau taux de salaire minimum au printemps, dont le changement entrerait officiellement en vigueur le 15 septembre 2016.

 

En septembre de l'année dernière, le taux de salaire minimum de la Colombie-Britannique était passé de 10,25 $ à 10,45 $. Actuellement, le taux de salaire de la Colombie-Britannique est parmi les plus bas au pays; la seule province ayant un taux inférieur étant le Nouveau-Brunswick (10,30 $).


Ontario – ESA Amendment to Protect Employee Gratuities February 03 2016

Ontario has passed an amendment to the Employment Standards Act that aims to protect employees’ tips. Bill 12, also known as the Protecting Employees’ Tips Act, 2015, will prohibit employers from withholding tips or other gratuities from employees. The bill received Royal Assent on December 10, 2015 and will come into force June 10, 2016.  A tip is defined to include:

  • a payment voluntarily made to or left for an employee by a customer of the employee’s employer in such circumstances that a reasonable person would be likely to infer that the customer intended or assumed that the payment would be kept by the employee or shared by the employee with other employees;
  • a payment voluntarily made to an employer by a customer in such circumstances that a reasonable person would be likely to infer that the customer intended or assumed that the payment would be redistributed to an employee or employees;
  • a payment of a service charge or similar charge imposed by an employer on a customer in such circumstances that a reasonable person would be likely to infer that the customer intended or assumed that the payment would be redistributed to an employee or employees; and
  • such other payments as may be prescribed. (Bill 12, section 14.1)

Check out the full version of Bill 12 here: http://www.ontla.on.ca/web/bills/bills_detail.do?locale=en&Intranet=&BillID=3004

Ontario – Loi modifiant la Loi de 2000 sur les normes d’emploi en ce qui concerne les pourboires des employés

L'Ontario a adopté un amendement à la Loi de 2000 sur les normes d'emploi qui vise à protéger les pourboires des employés. Le Projet de loi 12, également connu sous le nom de la Loi de 2015 sur la protection du pourboire des employés, interdira aux employeurs de retenir des pourboires ou autres gratifications des employés. Le Projet de loi a reçu la sanction royale le 10 décembre 2015 et entrera en vigueur le 10 juin 2016Un pourboire s’entend de ce qui suit :

  • tout paiement volontairement versé à un employé ou laissé à son intention par un client de son employeur dans des circonstances telles qu’une personne raisonnable conclurait vraisemblablement que le client voulait que l’employé garde ce paiement ou le partage avec d’autres employés ou présumait qu’il le ferait,
  • tout paiement volontairement versé à un employeur par un client dans des circonstances telles qu’une personne raisonnable conclurait vraisemblablement que le client voulait que ce paiement soit remis à un employé ou réparti entre plusieurs ou présumait qu’il le serait,
  • un tout paiement de frais de service ou de frais semblables demandé par un employeur à un client dans des circonstances telles qu’une personne raisonnable conclurait vraisemblablement que le client voulait que ce paiement soit remis à un employé ou réparti entre plusieurs ou présumait qu’il le serait, et
  • les autres paiements qui peuvent être prescrits. (Projet de loi 12, section 14.1)

Pour consulter la version complète du Projet de loi 12, rendez-vous à l’adresse suivante : http://www.ontla.on.ca/web/bills/bills_detail.do?locale=fr&Intranet=&BillID=3004